Accueil » Quelle est la méthodologie pour un recouvrement de facture impayée ?

Quelle est la méthodologie pour un recouvrement de facture impayée ?

Il arrive qu’un débiteur ne règle pas sa facture au moment convenu. Un recouvrement sera donc appliqué. Mais pour que celui-ci soit fructifiant, il faut avoir des tacts ainsi que des méthodologies surtout si le reliquataire résiste de payer. Voyons comment procéder !

Les méthodes classiques

recouvrement de facture impayéeIl y a trois méthodes élémentaires que le créancier devra connaître et appliquer pour son recouvrement de facture impayée. C’est l’étape à l’amiable, l’envoi d’une lettre de relance et la mise en demeure.

  • La phase « à l’amiable » : Comme son nom l’indique, c’est un étape ou le créancier trouve un terrain d’entente avec le débiteur pour régler ses impayés. Cela se manifeste par une discussion sincère.
  • La lettre de relance: une lettre accompagnée de la facture non payée. Très concise, cette lettre oblige indirectement le reliquataire à régler son impayé. Dans cette lettre devront figurer le montant exact et la date prévue pour le paiement.
  • La mise en demeure: une sorte d’intervention indubitable surtout au niveau de la justice. Elle peut être considérée comme un dernier avertissement pour un débiteur récalcitrant. Elle est parfois envoyée sous forme d’une lettre recommandée.

Les méthodes plus coercitives

Lorsque le créancier arrive à ce stade, cela veut dire que le reliquataire est un rebelle. La phase contentieuse implique donc l’appel à la justice pour un dernier recours. Cela permet à l’emprunteur d’avoir un titre exécutoire.

Il y a également l’OIP ou l’ordonnance d’injonction de payer. Il s’agit d’une autre forme de réquisition judiciaire afin de condamner le débiteur à régler ses impayés. Cette méthode s’applique pour des montants oscillant le 4000 euros. En outre, cette méthode de recouvrement pourra amener le créancier à saisir les biens du débirentier.

Ensuite, nous avons aussi le recouvrement référé-provision, une autre méthode plus contraignante. Elle consiste à simplifier le recouvrement sous le patronage de la justice. Elle se manifeste par une demande justifiée par le créancier qui va à son tour montrer des factures ou un contrat signé comme preuve. Rédigée par un avocat et signée par un huissier de justice, cette demande convoque le débiteur à une audience.

Et lorsque ces méthodes de recouvrement facture impayée n’arrivent pas encore à leurs fins, l’assignation au fond sera appliquée.

Revenir en haut de page